top of page

Les plus beaux temples de Chiang Mai

Dernière mise à jour : 2 août 2023


Chiang Mai a été jusqu'au XVIe siècle la capitale du royaume de Lanna dont le territoire recouvrait le nord de la Thaïlande actuelle. Si elle est aujourd'hui une ville moderne, la plus grande au nord du pays, elle a conservé un important patrimoine qui témoigne de ce riche passé. La ville compterait plus de 300 temples bouddhistes. Il y en a littéralement à tous les coins de rues.


Voici donc une sélection de mes temples préférés à Chiang Mai :



Et ne manquez pas mes recommandations en matière d'hébergement en fin d'article.


📍Pour se repérer à Chiang Mai, il faut savoir que centre ancien est un carré délimité par d'anciennes murailles et des douves. Il abrite les sanctuaires plus importants mais d'autres, tout aussi intéressants, sont situés en dehors du carré ou dans les environs de la ville.


Le Wat Phra Singh

temple Wat Phra Singh, Chiang Mai

Parmi les temples du centre historique, le Wat Phra Singh, reconnaissable à son stupa doré, est sans doute l'un des plus beaux. C'est aussi l'un des sanctuaires les plus importants de la ville.


Son origine remonte au XIVe siècle et, comme de nombreux temples à Chiang Mai, il est un bel exemple d'architecture de style Lanna, du nom de l'ancien royaume dont la ville était la capitale.


En fait, comme souvent en Thaïlande, il ne s'agit pas d'un seul temple mais d'un complexe regroupant divers édifices sacrés dont des pagodes et stupa (sorte de monument en forme de cloche ou de pyramide selon les styles) mais aussi des lieux de vie dédiés aux moines.


J'ai eu la chance de le visiter au cours de plusieurs cérémonies religieuses, notamment au cours des festivités de Songkran, le nouvel an thaïlandais qui a lieu à la mi-avril. Les multiples décorations et offrandes ajoutent encore à la magie du lieu.


Le Wat Chedi Luang

temple Wat Chedi Luang, Chiang Mai

Le Wat Chedi Luang, situé au cœur de la vieille ville, est aussi un sanctuaire majeur de Chiang Mai. Son imposant chedi en briques, construit à la fin du XIVe siècle, était avec ses 85m de haut, le plus grand bâtiment de tout le royaume de Lanna. S'il est toujours visible de loin, il a malheureusement perdu de sa superbe lors d'un tremblement de terre en 1545 et ne mesure plus aujourd'hui que 60m.


temple Wat Chedi Luang, Chiang Mai

Il n'en reste pas moins l'un des ensembles les plus élégants de la vieille ville, j'ai particulièrement apprécié le visiter de nuit, lorsque les élégants temples en bois mettent le mieux en valeur les statues de Bouddha qu'ils abritent. La sérénité du lieu est alors à son apogée.


Le Wat Si Suphan

Wat Si Suphan, Chiang Mai

Situé au sud de la vieille ville, le Wat Si Suphan, ou Silver temple, est un monument à ne pas manquer lors d'une visite à Chiang Mai.


Son étonnante architecture est entièrement recouverte d'argent, à l'intérieur comme à l'extérieur. En réalité, la majeure partie est faite de divers alliages, seuls quelques décors sont réellement en argent. L'effet est quand même là !


Le temple originel date du XVIe siècle mais l'édifice actuel argenté date du début des années 2000. Sa construction a été terminée en 2016.


Véritable travail d'orfèvrerie, ce temple présente des bas-reliefs qui illustrent des scènes de la vie du Bouddha mais aussi des images plus étonnantes comme des représentations des grandes villes du monde. Amusez-vous à trouver la tour Eiffel !


Malheureusement si vous êtes une femme, il ne vous sera possible d'admirer ce temple que de l'extérieur car son entrée est réservée aux hommes !


Le Wat Phratat Doi Suthep (+ Wat Pha Lat)


Wat Phrathat Doi Suthep, Chiang Mai

Dans la série des temples incontournables à Chiang Mai, le Wat Phratat Doi Suthep figure en haut de la liste.


Situé sur une montagne à 13km au nord de la ville, il vous faudra emprunter une route très sinueuse pour y parvenir. Attention aux virages si vous y allez à moto, sinon préférez les taxis rouges (songthaew) depuis la North Gate dans la vieille ville.


Son origine remonte au XIVe siècle : selon la légende, un éléphant blanc transportant une relique du Bouddha se serait effondré à cet endroit ce qui décida le souverain du royaume de Lanna à y élever un temple.


Son chedi doré, ses riches ornements et ses nombreuses statues de Bouddha brillent de mille feux sous le soleil et si vous avez la chance d'avoir un ciel dégagé, vous pourrez profiter d'une vue imprenable sur la ville de Chiang Mai.


Ce complexe sacré de premier ordre est très fréquenté par les touristes et les locaux, essayez de vous y rendre en dehors des weekends et vérifiez le calendrier des fêtes religieuses bouddhistes.




Bonus : si vous n'êtes pas fatigué des temples, arrêtez-vous au Wat Pha Lat sur le chemin de la descente. Caché au milieu de la forêt et d'un style beaucoup moins clinquant, ce temple est un havre de paix où il fait bon faire une pause avant le retour en ville. Beaucoup plus sobre que ce qu'on a l'habitude de voir, il est pour de nombreux visiteurs l'un des plus beaux temples de Chiang Mai.



Autres temples à découvrir


Je n'ai présenté ici qu'un échantillon infime des temples existant à Chiang Mai, il y en a tellement que ce serait impossible d'être exhaustif. Parmi ceux, moins célèbres, que j'ai apprécié, il y a aussi : le Wat Hua Khuang et son ensemble d'édifices complétement rococo-kitsch, le Wat Chiang Man et son chedi "supporté" par une armée d'éléphant, le Wat Lok Moli et sa magnifique façade en bois ornée de bas-reliefs blancs finement sculptés.



Tous ces temples sont encore en activité, il n'est pas rare d'y croiser des moines et les locaux y viennent bien sûr s'y recueillir. La visite de ces sanctuaires, comme tous ceux de Thaïlande, impose donc quelques règles de respect. Il est recommandé de se couvrir les épaules et les jambes, d'enlever ses chaussures à l'entrée des sanctuaires, d'avoir une attitude calme, ne pas courir, ne pas parler trop fort.


💡Un conseil : si vous visitez Chiang Mai, n'hésitez pas à vous perdre dans les ruelles de la vieille ville, et au-delà, vous trouverez sûrement des tas d'autres pépites cachées.


Où dormir à Chiang Mai ?


Le choix d’hébergement est très vaste à Chiang Mai car la ville accueille de nombreux visiteurs. De l’hôtellerie de luxe à l'auberge de jeunesse, il y en a pour tous les budgets. Le centre historique regroupe un nombre important de guest houses et de "boutique hôtels".


Je recommande d'ailleurs de loger dans le carré de la vieille ville et ce, pour plusieurs raisons : il regroupe les principaux points d'intérêt et de nombreux restaurant, il est très facile de s'y déplacer à pied ou en vélo, et étonnamment les rues sont beaucoup plus calmes qu'à l'extérieur où il y a plus de circulation.


J'ai séjourné dans deux hébergements de type "boutique hôtels", tous deux étaient très bien situés, d'un très bon rapport qualité prix et disposaient d'une piscine. Le premier, Paraiso hotel Chiang Mai est un établissement récent, les chambres sont très joliment décorées de boiseries et d'artisanat local. Le second Estia Chiang Mai est tout aussi confortable et géré par une famille sympathique. Il est situé dans une ruelle très calme en plein cœur de la ville et petit plus : des vélos sont à disposition pour les clients.


Pour les budgets plus importants, il y a de véritables pépites à Chiang Mai, parmi elles ; l'hôtel Inside house est une ancienne bâtisse d'un blanc immaculé qui propose des suites incroyables avec piscine privée.

Dans un style rétro d'influence coloniale, le 99 The Heritage Hotel est également une très belle option pour un budget plus raisonnable.


Si vous avez besoin d'aide pour trouver des hébergements à Chiang Mai ou ailleurs, je vous vous accompagner dans vos recherches.


Posts récents

Voir tout
bottom of page