top of page

Phuket, porte d’entrée du sud thaïlandais

Dernière mise à jour : 2 août 2023



île de Phuket, plage de Rawai


Phuket est la plus grande et certainement la plus connue des îles de Thaïlande. Pour beaucoup, elle représente l’image du tourisme de masse à la thaïlandaise et on y trouve le pire comme le meilleur, à l’image de Patong, la principale station balnéaire de l’île, connue pour sa vie nocturne débridée. Mais Phuket c’est aussi de belles plages, certaines faciles d’accès et d’autres plus isolées, une jungle dense encore présente sur une bonne partie de l’île, un choix infini de logements pour tous les budgets et surtout une base idéale pour partir à la découverte du sud thaïlandais.


Sommaire

Comment aller à Phuket ?


île de Phuket, plage de Patong

Phuket est située en mer d’Andaman, l’île dispose d’un aéroport international qui permet d’arriver directement dans le sud du pays (les deux autres aéroports dans le sud sont Krabi et Koh Samui). On peut donc y aller sans avoir besoin de faire escale à Bangkok. C’est l’une des raisons pour laquelle j’ai choisi Phuket pour débuter mon séjour en Thaïlande.


Si Phuket est bien une île, elle aussi reliée au continent par un pont qui permet de la rejoindre par la route depuis le nord, les liaisons par bus sont nombreuses mais peuvent être longues. Il faudra compter au moins 12h pour rallier l’île depuis Bangkok.


Si on est déjà dans le pays, on peut aussi y arriver par bateau depuis les îles ou autres régions du sud comme Krabi, Koh Phi Phi, Koh Lanta...


L’aéroport est au nord-ouest de l’île, de là on peut rejoindre les principales stations de la côte ouest, soit en empruntant le smart bus, soit en taxi.


Comment circuler à Phuket ?


île de Phuket, Phuket town, bus et transport

Sur l’île, les possibilités de transports sont multiples : tuk tuk, taxi, moto-taxi, location de scooter ou de voitures… Vous en trouverez partout dans les principales villes mais il faudra négocier. Une autre option est de télécharger l’application Grab pour commander un taxi, là pas de négociation !


Il existe aussi quelques lignes de bus qui peuvent se révéler assez pratiques et surtout plus économiques quand on voyage seul. Le smart bus dessert toute la côte ouest du nord au sud. Les bus sont modernes, climatisés, on peut trouver les horaires et même suivre les bus en direct sur le site web. Le trajet coûte 100 baths mais il existe des pass avantageux pour plusieurs jours.


Il y aussi les songthaews, bus traditionnels qui desservent les principales plages et sont encore plus économiques mais il n’est pas toujours évident de trouver les arrêts et les horaires.


Où loger à Phuket ?


île de Phuket, piscine, hotel, Naina Resort


La côte ouest et plus particulièrement la partie sud, concentre la majeure partie des infrastructures touristiques et des stations balnéaires, et pour cause, c’est là qu’on trouve les plus belles plages.


Épicentre touristique de l'île, la station de Patong est surtout connue pour ses clubs et sa vie nocturne. On aime ou on déteste mais c'est une bonne base pour découvrir le reste de l'île car on peut facilement rejoindre n’importe quel point de l’île en transports.


C’est personnellement l’endroit que j’ai choisi pour loger, non pas pour sa night life mais plutôt pour sa situation centrale. J’ai dormi au Naina Resort & spa, un établissement de catégorie moyenne avec de grandes chambres confortables et une belle piscine. C'est un excellent rapport qualité-prix. L’hôtel se situe dans une ruelle calme à environ 10/15 min à pied de la plage et du centre de Patong. Il y a de nombreux restaurants à proximité et même un stade de boxe thaï juste à côté pour les amateurs de combats.


Citons également les stations de Kata, Kamala et Karon qui constituent d’excellents points de chute sur la côte ouest, ainsi que Rawai, un coin encore relativement préservé tout au sud de l'île.


Une autre option est de séjourner à Phuket Town qui dispose de nombreuses options, notamment des hôtels économiques pour les backpakers. L’endroit a certes a beaucoup de charme mais ce n’est le plus pratique pour rejoindre les plages de l’île.


Que faire à Phuket ?


Les plages


île de Phuket, plage de Patong

L'île de Phuket dispose de belles plages propices à la baignade, il y a de la profondeur dans l’eau et les plages sont plutôt larges, ce qui n’est pas toujours le cas dans les îles du sud. On peut même y trouver des vagues ce qui est très rare en Thaïlande. De fait, la pratique du surf est parfois possible mais encore timide, notamment à Kamala, Surin et Nai Harn.


La plupart des plages se situent sur la côte Ouest alors que la côte Est est constituée surtout de mangrove. Celles de Nai Harn au Sud et Bang Tao au Nord sont parmi mes préférées car suffisamment grandes pour s'éloigner des rangées de transats et dans un environnement encore relativement préservé ! Les plages de Patong, Kata et Karon sont également très accessibles mais dans un environnement plus urbanisé.


La plage de Surin est assez jolie mais trop fréquentée à mon goût, préférez-lui sa petite voisine, Haad Laem Sing, accessible seulement par bateau ou par un sentier escarpé.


Je signale également Freedom beach qui serait l’une des plus belles mais je n’y suis pas allée.


Enfin Yanui Beach est une charmante toute petite plage située à proximité du Promthep Cape. Il peut être agréable d’y faire une pause en visitant le sud de l’île.




Big Buddha de Phuket


île de Phuket, statue du Big Buddha

Avec sa statue de 45m de hauteur, le Big Buddha de Phuket est visible à des km à la ronde. Le site vaut surtout pour sa vue imprenable sur la baie de Chalong et sur tout le sud de l’île. Le Big Buddha lui-même est de construction assez récente (depuis 2004), il est d’ailleurs toujours en cours de finition (vous pouvez faire une offrande pour contribuer aux travaux). Personnellement j’ai bien aimé ce site et j’ai trouvé le Buddha assez beau et sobre dans sa blancheur (il y a quand même un autre buddha doré à l’arrière !)


Pour y accéder, une route serpente depuis la baie de Chalong, à emprunter en taxi ou en scooter car il n’y a pas de transport en commun. Pour les plus courageux il est possible d’y aller en marchant à travers la jungle. Le départ se fait derrière Karon (par ici), ce n’est pas très long mais ça grimpe bien !





Promthep Cape


île de Phuket, Promthep Cape

Non loin de là, le cap de Promthep constitue une autre visite possible dans le sud de l'île. Il s’agit d’une sorte de promontoire naturel aménagé en parc. Il y a une longue promenade qui permet d’admirer la mer et les rochers. L’endroit est très populaire auprès des touristes comme des locaux pour ses fameux couchers de soleil et il y a foule chaque soir pour ce spectacle de la nature. Certes c’est assez joli, mais à mon avis, il n’y a rien d’exceptionnel non plus. A voir si vous êtes un inconditionnel des sunsets !


Phuket Town


Phuket Town, facades colorées

Phuket town est la ville principale de l’île, son centre historique est tout petit mais mérite bien une visite de quelques heures. L’architecture d'influence sino-portugaise fait tout le charme de cette ville paisible qui s'anime lors du night market le dimanche sur Thalang Road. J’ai eu un énorme coup de 💙 pour ses ruelles colorées, ses cafés trendy, ses boutiques de vêtements. C'est pour moi un must-see lors d'un séjour sur l'île de Phuket.

Envie de découvrir les charmes du sud de la Thaïlande ? Je peux vous concocter un séjour sur mesure et entièrement personnalisé.




Comments


bottom of page